Macron, Gilets jaunes, SDF.

 

... La deuxième grave erreur du président de la République.

 

Cliquer les liens ci-dessus pour accéder au sujet.

Africa Diaspora, premier tabloïd mensuel international d'informations économiques, culturelles et sociales panafricaines, est publié en France. C'est le premier journal "appartenant" à ses abonnés.

Pour régler les
pré-abonnements, 

cliquer ici.

Africa Diaspora appartient à ses lecteurs, pour en savoir plus,

cliquer ici.

CONTACTS

 

     - - - - - 

Africa Diaspora
SARL - Fondée le
14 janvier 2000. Immatriculée ous le n°R.C.S. Paris
B 428 893 523. Capital social : 15.000€.
Siège social à
Paris (en cours
de transfert).

     - - - - - 

Adresser toute correspondance à la Rédaction

     - - - - - 

Africa Diaspora
1, rue de la Papeterie

39200
Saint-Claude

France

    - - - - - 

Tél. / Fax :

+33 (0)9 54 34 21 65

    - - - - - 

E-mail: contact@africa-diaspora.com

    - - - - - 

Santé

Exigez le rétablissement du diplôme d'herboriste.

Le sénateur Joël Labbé le souhaitait depuis 2011 !

Le sénateur Joël Labbé répond à Africa Diaspora

Joël Labbé, 65 ans, sénateur du Morbihan, réélu le 24 septembre 2017.

La "Loi zéro phyto" qu'il a porté et qui interdit, encore partiellement, l'usage des pesticides, a été votée pendant la précédente législature. C'est la Loi Labbé.

 

Pourtant , il a fallu qu'il se batte pour maintenir la candidature qui a conduit à sa réélection le 24 septembre 2017 parce que, selon le sénateur, un chantier commencé lors de la précédente législature doit être terminée : donner à la France une loi qui rétablisse la profession d'herboriste et réglemente la filière de l'herboristerie dans le pays. 

 

C'était l'objet des lettres ouvertes que nous adressions le 23 décembre 2017 au Président de la République, au Premier ministre et aux Présidents des deux Chambres du Parlement.

 

De la même manière que l'avait fait la députée Nadia Hai, le sénateur Joël Labbé a est le premier à nous interroger sur notre lettre ouverte au Président Gérard Larcher.

 

Dans ce dossier consacré à l'herboristerie en France, nous retraçons le parcours et la trajectoire d'un sénateur pour qui l'utopie en politique n'est pas un mauvais rêve. 

n Par Ibrahim Alabi ORIDOTA, Fondateur de la revue Africa Diaspora,
président du Comité de réflexion Africa Diaspora (Corad-France - association loi 1901),

 

avec la collaboration d'Augustine de Monblason

S O M M A I R E

« Je suis entré en politique presque par hasard », déclare le sénateur Joël Labbé.

« Les conclusions du premier Sommet de la Terre de Rio en 1992 ont éveillé mon engagement en faveur du développement durable. Elu maire de Saint-Nolff en 1995, puis sénateur du Morbihan en 2011, j’affiche et j’affirme ma volonté de bousculer la pratique politique parce qu’il est urgent de changer de modèle économique et social, non seulement au niveau local ou national, mais aussi au niveau mondial. »  

Joël Labbé, sénateur du Morbihan

 

De ce credo, nous verrons ce que le sénateur a fait : d'abord en matière de politiques publiques communales à Saint-Nolff ; ensuite au Sénat lors de la précédente législature. Nous passerons à la loupe comment il projette sa vision du monde de demain, à travers ses engagements politiques.

 

Pour accéder au sujet, cliquer ici.

 

L'herboristerie française en chantier :
hier, aujourd'hui et demain. Une enquête Africa Diaspora avec la collaboration d'Augustine de Monblason

Ce logo ne n'est pas celui des herboristes, ni d'aujourd'hui ni de demain. Ils s'en inspireront peut-être, mais pour l'heure, il permet de mettre en évidence l'importance du chantier à venir.

Nous commençons

par l'histoire de l'herboristerie telle qu'elle nous a été racontée au cours d'une enquête qui
nous a conduit, depuis les allées champêtres de Bourgogne, jusqu'aux confins universitaires des laboratoires de Facultés de pharmacie.

 

Pour que l'herboristerie redevienne un métier reconnu et respecté, le chantier sera de taille. C'est pourquoi tous les lecteurs sont invités à signer la pétition "Emmanuel Macron: Demandez la création d'un diplôme d'herboriste en France" difusée sur la plateforme Change.org

 

Pour commencer dès à présent et commencer à participer à une action dont la finalité est de bâtir le monde auquel vous aspirez, cliquez le lien ci-dessous. « Agir, c'est ne pas subir. »

Propos tenus par l'Abbé Pierre.

 

Pour commencer à agir dès maintenant, cliquer ici.

 

...Le sujet précédent                   |                 Le sujet suivant...

Date de publication :
mercredi 21 février 2018 23:55 - Mise à jour : dimanche 25 février 18:30.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Comité de réflexion Africa Diaspora & Africa Diaspora. Tous droits réservés. Extraits autorisés SOUS RESERVE EXPRESSE de citer la source. Adresser toute question à : contact@africa-diaspora.com